Back to Posts

Le bodybuilding en Haïti, entre rêve et réalité

Auteur: Joame BAPTISNÉ

Le bodybuilding en Haïti, entre rêve et réalité

Souvent traité en parents pauvres en Haïti, le bodybuilding occupe une place importante malgré tout dans le coeur de bon nombre de jeunes haïtiens.
Désireux de faire flotter notre bicolore et de projeter une meilleure image du pays à l'extérieur, ils se donnent corps et âme à la pratique du sport liant directement à la musculature.

Sacrifices, désillusion et déceptions font partie de leur quotidien. Il a fallu redonner espoir explique l'un de ces athlètes.
C'est dans cet optique, qu'en 2019, Réginald Stéphaly Léxiné, est sacré Mr Alix 2019 et 3e champion de la Copa Independancia 2020 catégorie Men's Physique, inspiré par Inshape de son mentor Jean Luc de Ganot, a eu la superbe idée de regrouper hommes et femmes de ce domaine au sein d'une seule entité dénommée Team Démolition Fitness.

Cette entité a pour objectifs de faire promouvoir le sport en Haïti et de produire des athlètes qui seront pour la plupart, appelés à représenter le pays dans d’éventuelles compétitions internationales. Elle veut encadrer ses jeunes en leurs élaborant des programmes adaptés, en assurant leur suivie et en leur fournissant conseils et moyens pour être au top physiquement et représenter valablement le pays. Elle veut aussi leur servir de modèles, leur montrer qu’il est possible de faire du sport plus qu’un simple loisir, tout en les encourageant à meubler leur esprit. Si vrai que, contacté par la rédaction de Entretien 2000, Réginald Lexiné affirme avoir toujours voulu regrouper des jeunes partageant la même idéologie du sport, des jeunes capables de motiver et de cultiver le sens de leadership chez les autres et qui sont prêts à faire évoluer le sport.

C’est pour cela que cette entité diffère de toute autre, elle ne regroupe pas que des athlètes de compétiton, elle est considérée comme une seconde famille par chacun des membres.

En dépit de sa jeune date de création et de faibles moyens économiques,  et surtout aidée par l’infatiguable Jensen Aubourg, coach personnel de l'entité  Team Demolition Fitness ne fait que des exploits.

En effet, quatres de leurs athlètes ont valablement représenté Haïti,  le 23 février dernier en République dominicaine,  notamment Réginald Lexiné, Perkendy Casimir, Olivier Labbé , Vladimy Tassy et Orloff Jean-Jacques, ramenant ainsi 3 trophées et 5 médailles. À noter que c'était leur toute première participation à une compétition internationale.

Par ailleurs, malgré le confinement qu'impose le Corona virus, les athlètes ne chôment pas et se préparent tant bien que mal pour se rendre à l’assaut de trophées à l'échelle internationale.
Par exemple en République dominicaine, Au Santo Domingo Open  ou encore au  China World Championship Amateur en Chine.

L’année 2020 est donc très chargée pour ses jeunes haïtiens,  qui osent faire de ce sport,  en dépit de toute situation désavantageuse, une activité essentielle.

D'un autre côté, M. Lexiné a encore plein d’idées en tête.  Il espère entre autres assurer des séances de formation et d'entraînement ouvertes au grand public et mettre sur pied des activités rentables afin de soutenir financièrement ses athlètes.
Avec tant d’engouement, de détermination et de motivation, plusieurs observateurs croient que les jours sombres sont désormais loin du bodybuilding haïtien.

Que pourrait d'autres réserver ce sport à tant de jeunes,  qui  y ont toujours consacré tant de sacrifices?

Read Next

Quand les escrocs africains décident de faire payer aux blancs leur dette de colonisation