Back to Posts

La Naissance Gémellaire Entre Mythe et Réalité

Auteur: Joame Baptisne

Depuis mon plus jeune âge, j'ai souvent assisté à des débats qui englobbent le contexte de ma naissance.   J'ai toujours eût à répondre à des questions insensées pour moi , mais pertinentes pour d'autres et il y a pas eu un seul jour de ma vie qui s'echappe à ses interrogations.

Dans la société où j'évolue la gémellarité est conçue comme une source de pouvoir accompagnée de mythes, bien que la science a pris du temps pour expliquer ce phénomène , mais il reste à celle-çi de clarifier si la gémellarité est effectivement accompagnée de certains dons.

Si 1 jumeau vous dit qu'il n'a  pas encore répondu à la question “ Ou konn mare moun ?” et bien soit qu'il ne ressemble pas avec son autre ou qu'ils sont de sexe différent, croyez- moi!!! Mais moi les questions qui m'intriguent les plus sont les suivantes “ Ou gate?  Ou konn manje fèy?” Hélas La consommation de légumes ferait perdre aux jumeaux leurs pouvoirs, comme s'ils en avaient,  en tout cas...

Il arrive souvent que l'un des jumeaux soit moins developpé, moins appliqué, moins qualifié, moins intelligent alors s'en est le pire “ Se lòt la ki mare'l”

Une dame était déjà venue chez nous avec son nouveau-né ,elle prétendait qu'un monsieur l'avait indiqué la maison afin qu'on puisse lui venir en aide. Stupéfait, lui disais-je -On est pas médecin madame, suivi d'un air moqueur, quoique déçue on pouvait encore voir dans ses yeux une croyance dans nos soit disant pouvoirs guérisseurs.

Par contre , en rentrant de la fac un lundi, j'étais surpris de remarquer une fille accompagnée de sa mère, elles s'étaient installées au salon, je la courtisais, et à force de persister elle catégorisait sa réponse négative, connaissant sa crainte pour le mythe me concernant, je la menaçais en lui disant qu'elle passerait au moins 10 ans en terminales, donc pour échapper aux propos ronflants de ma mère, j'ai refusé le seuil de la maison, conscient de ma connerie, j'ai gagné ma chambre en escaladant un arbre qui y était perché près de la fenêtre et j'y étais resté jusqu'à leur départ. Mon frère jumeau m'a couvert,  comme d'habitude, avec cet excuse irréfutable que j'avais un exposé à finaliser. J'étais inévitablement puni d'une semaine privée d'argent de  poche,  de laptop, de téléphone, et de ma précieuse bibliothèque, je m'y étais juré de ne plus m'adonner à ses drôleries.

Même quand on me demande si j'ai des pouvoirs innés, je répondrai “pas le moindre que je sache” Mais j'ai déjà rencontré des parents qui disent le regretter d'avoir eu des jumeaux, ces derniers font même du mal à leur parents, si leur désir ne sont pas exhaucés et à leurs amis aussi. Auraient-ils reçu un don que j'aurais pu avoir aussi à la naissance, bref..

Tant mieux pour nos parents, nous sommes des câdeaux du ciel disent-ils. Avons-nous un don? Nous, on l'ignore , et on s'en fiche pas mal.

Read Next

Ici-bas mais ...