Back to Posts

Entre les progéniteurs et les progénitures, à qui les clefs du choix d'un partenaire de vie?

Auteur: Semilien LOUISIUS

Entre les progéniteurs et les progénitures, à qui les clefs du choix d'un partenaire de vie?

Action solennelle par laquelle un homme et une femme établissent entre eux une union, comme le veut l’article 139 du code civil haïtien en vigueur, le mariage demeure l’unique moyen légal de vie commune dans la société haïtienne. Autrefois, choisir son conjoint a toujours été l’affaire des parents qui voulaient à tout prix canaliser leurs enfants vers un lendemain meilleur (conjoint avec statut économique élevé). Au fil du temps et avec l’apparition de nouvelles idées (occidentales) dans le pays, les tendances ont bien changé et engendrent un plus fort taux de divorce selon plus d’un qui se demande si la manière dont on choisit un partenaire jadis était meilleure qu’aujourd’hui ?

Choisir l’homme ou la femme de sa vie demeure une étape importante dans la vie d’un citoyen, car ça peut ou va changer à jamais le court de sa vie. Certains y voient même ce dernier comme le commencement de l’apogée de la réussite de l’être après le succès professionnel.

Environ deux décennies de cela, on ne saurait parler du choix de son amour dans la communauté sans la validité des parents qui définissent des critères tels que « la réputation familiale de la personne en question, sa situation financière, son comportement dans le quartier en autres », avant d’accepter une quelconque aventure entre les amoureux quand ils n’imposent pas un amant choisi sur le volet à leurs filles qui selon certains était une attitude responsable des procréateurs pour sauvegarder la moralité de la famille.

Stevencia Montumaire, étudiante en administration en République dominicaine, se dit réjouie de constater que l’influence des parents dans le choix de son âme sœur est de moins en moins dans les familles. Une pratique qu’elle juge indécente parce les parents ne faisaient qu’à leur tête sans tenir compte des sentiments de leur progéniture. L’étudiante qui opte pour un choix divin encourage les jeunes à méditer afin de trouver l’amour de leur vie.

Dans une entrevue téléphonique accordée à la rédaction de l’agence, Péniel Bonhomme, co-animateur de l’émission Ann Bouste, croit que la méthode des parents pour planifier la vie de leurs enfants était meilleure que celle d’aujourd’hui: ce dernier les accusantles jeunes qui choisissent seuls d’être les auteurs de l’immoralité et des crimes passionnels récurrents dans la cité.

« Malgré les concernés ne pouvaient pas choisir de plein gré leurs partenaire de vie, cela n’empêche pas au couple de rester ensemble et de vivre dans le respect mutuel » a déclaré le journaliste Watson Audibert, qui croit comme plus d’un le choix des parents constituait un véritable atout à la réussite de la vie commune. Interrogé sur les critères de choix pour garantir une bonne vie en couple sans la bénédiction de leur pères, le journaliste invite ceux qui ont l’intention de choisir des personnes responsables, un niveau intellectuel élevé, une bonne capacité de communiquer.

Jean Fradel, étudiant en électricité dans le pays voisin, est l'une des rares personnes qui pense que le choix de son conjoint doit être un mixage des principes ancestraux et des nouvelles idées, si on souhaite garder un minimum de valeurs morales dans les familles, avance le technicien.

L’intervention des parents dans les relations amoureuses a ses bons et ses mauvais côtés tant sur le plan social et économique, a fait savoir Raquel Jozile, formateur en santé sexuelle et reproductive, qui estime toutefois que la liberté de choisir son amant favorise l’épanouissement au sein de l’union. Par ailleurs, il plaide en faveur d’une collaboration étroite entre les deux familles qu’il juge d’être la faiblesse de ces aventures.

En somme,l’influence directe ou indirecte des parents fait polémique dans les débats. Malgré les controverses que le sujet peut susciter, le choix n'appartient qu'aux concernés que nous encourageons à prendre du temps en établissant des critères avant de se lancer dans un processus de mariage qui est un acte sacré selon les dires de certains observateurs. Si vous vous posez des questions sur votre futur conjoint, menez votre petite enquête et n'hésitez pas à demander conseils aux aînés en définissant leurs limites.

Read Next

Relation homme/femme un duel entre l'amour et l" amitié