Back to Posts

A la rencontre de Guy Bernado Laguerre, le cinéaste dont Entretien 2000 s’est procuré

Auteure: Salia Edouard

A la rencontre de Guy Bernado Laguerre, le cinéaste dont Entretien 2000 s’est procuré

Parmi toutes celles et tous ceux qui ont été percés par la vision Entretien 2000, Guy Bernado Laguerre en est un. Dans son rôle de monteur, il a apporté sa pierre pour construire cette plateforme.

Le cinéma est reconnu comme le septième art mais pour Bernado,on aurait pu dire qu'il est le premier. Tout semble tourner autour du cinéma dans sa vie. Une histoire d’amour qui est née depuis qu'il a commencé a raconté des histoires, sa passion même. Qu'elles soient sues ou non, il se fait le plaisir de les narrer. "Ce qui m'a poussé à raconter des histoires en images", nous a avoué le fils de Bainet.  Aujourd’hui, il est cinéaste, réalisateur, concepteur et administrateur de Great Young Union Film, une production œuvrant dans l'art précisément dans le cinéma. « Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années », a-t-on appris. À seulement vingt et un ans, il a déjà dans son répertoire plusieurs réalisations :

La Jalousie n'a pas de sommeil, Je suis trahi, foyer secret, homme que je suis, le mauvais maître ou l'apprenti idiot.  Un long chemin qu'il a commencé à parcourir depuis le jour même de sa naissance le 8 avril. Et pour être le produit net qu'il est aujourd'hui, l'éducation a toute sa place dans sa vie, laquelle a débuté avec son père. De plus, des institutions comme Joli jardin de Christina, l'École St François Xavier, les lycées Louis Joseph Janvier et Horatius L'aventure et l'Institut français d'Haïti ont chacune travaillé pour qu'il soit là où il est. Ce qui prouve que l'éducation est mieux qu'un bon héritage, oui le plus grand des bienfaits car elle peut transporter à une autre dimension, conduire à la pleine concrétisation de ses rêves les plus chers.

On souhaite succès au jeune vidéographe !

Read Next

Radiographie d'un système sanitaire au bord de l'effondrement